La Nouvelle France

Accueil

Pour la

Nouvelle France

Avec Rémy Daillet-Wiedemann

Nous dénonçons les conditions de détention inhumaines de Rémy Daillet-Wiedemann

07/11/2021

Nous dénonçons les conditions de détentions inhumaines que subit actuellement Rémy Daillet-Wiedemann en France.

Rémy Daillet-Wiedemann, dans la prison où il est détenu actuellement, est privé de voir un dentiste, ce qu’il demande depuis maintenant quatre mois. Cela peut occasionner, dans certains cas, des complications graves.

Il est également interdit de voir ses enfants depuis le début de sa détention provisoire.

Aussi, sa cellule n’est pas chauffée et il n’y a pas d’eau chaude. Ses lettres sont envoyées par la maison d’arrêt parfois un mois après avoir été postées (ex : lettre datée du 4 octobre envoyée le 2 novembre, lettre datée du 14 octobre envoyée le 28 octobre). Nous sommes également informés que de nombreux virements destinés aux frais de cantine de R.D.-W. sont rejetés.

Nous rappelons que fin mai 2021, alors que lui et sa famille vivaient en Malaisie, les autorités françaises, en demandant à ce que l’ambassade de France en Malaisie ne délivre pas une lettre indispensable au renouvellement du visa de R.D.-W. et de sa famille, ont menacé sa famille de façon injuste, alors que le mandat d’arrêt international le concernait lui seul.

Ce faisant, les autorités françaises ont menacé la vie de deux bébés, dont un porté par sa femme enceinte, alors que la famille dormait à même le béton dans la cellule malaisienne où elle était détenue. Cela dépasse de loin les peines prévues dans le Code Pénal.

L’abus continue et nous le dénonçons car il le faut. C’est le silence qui permet à cela de continuer, silence que favorise aussi la campagne de presse à charge exagérée dont R. D.-W. fait l’objet – au mépris d’un exercice serein de la justice et de la présomption d’innocence.

La rédaction

4 réflexions au sujet de « Nous dénonçons les conditions de détention inhumaines de Rémy Daillet-Wiedemann »

  1. Pour ce qui me concerne, TOUTES les lettres reçues ont été postée après > 1 mois de rétention…

  2. Certains des virements que j’ai fait pour Monsieur Remy Daillet Wiedmann ont été rejetés sans raison explicites.

  3. Que peut-on faire ? A part prier, ce que je fais déjà.

  4. Cette situation est intenable, contraire à la loi concernant les incarcérations, d’autant plus que celle-ci est illégale. Rémy a dérangé pas mal de monde politique, qui, ne souhaitant pas être gêné par une personne de haute qualité morale qui pouvait leur faire de l’ombre, ne se sont pas gênés pour lui infliger une peine qu’eux-mêmes seraient absolument incapables d’assumer. Il est temps que la vérité sorte, que les menteurs avouent leurs méfaits, et qu’ils soient punis à la même enseigne que Rémy. Mais le jugement viendra, nous soutenons le seul homme capable de redresser la France. Nous souhaitons lui faire parvenir de la lecture, encore faut-il que l’on connaisse l’adresse de destination. Bon courage Rémy, nous vous soutiendrons infailliblement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.