La Nouvelle France

Pour la

Nouvelle France

Avec Rémy Daillet-Wiedemann

Liste non exhaustive de prisonniers et inquiétés pour raisons politiques en France

06/09/2021

Didier Raoult

Médecin - Chercheur - Virologue

Persécution médiatique et étatique (accusation de « gourou » ou de charlatanisme) pour avoir conclu à l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

Son CV

Johan Livernette

Écrivain - Conférencier

Emprisonnement pour dénonciation du complot judeo-maçonnique, des dangers de la vaccination en général, etc. Son site

Louis Fouché

Médecin réanimateur

Licencié et persécuté pour ses positions sur la politique sanitaire, pour sa création du collectif Réinfo Covid, et parce qu’il dit qu’il existe une alternative désirable aux modes de société qu’imposent la politique sanitaire. Réinfo Covid

Stan Maillaud

Ex-gendarme

Emprisonnement pour avoir enquêté sur la pédocriminalité en France, puis détention provisoire pour avoir offert des chocolats aux forces publiques en les sensibilisant au danger de l’injection expérimentale sensée prévenir le Covid-19. Sa chaîne Youtube

Luc Montagnier

Virologue

Prix nobel de médecine pour sa découverte du VIH en 1983. Attaqué car il dénonce les effets négatifs de l’injection expérimentale sensée prévenir le Covid-19. Critiqué pour ses positions en défaveur des vaccins en général, qui pour certains signifient qu’il serait victime d’une prétendue « maladie du nobel ».

L’article du site profession-gendarme à son sujet.

Vincent Fréville

Ex-militaire

Licenciement et persécutions administratives pour avoir appelé les forces publiques à refuser d’appliquer la politique sanitaire. Sa vidéo « Gendarmes, Policiers, Militaires, un des vôtres vous parle »

Denis Agret

Médecin

Censuré pour avoir dénoncé les effets négatifs et les décès liées à l’injection expérimentale sensée prévenir le Covid-19. Article détaillé sur AgoraTV

Hélène Lombard

Militante

Emprisonnée pour avoir dénoncé les placements abusifs d’enfants, les réseaux pédocriminels, la corruption et les dangers de la vaccination en général. Son site internet

Dieudonné M'Bala M'Bala

Humoriste

Persécutions de toute sorte, perquisition de bus de tournée, pour avoir fait et continué à faire des sketchs mettant en lumière l’influence néfaste d’une pseudo-élite sioniste en France, d’un humour bien tranché et sans concessions. Son site internet

Éric Loridan

Médecin - Chirurgien

Convoqué par l’ordre des médecins pour avoir dénoncé les tests PCR et le port du masque imposé aux enfants. Article du Média en 4-4-2

Jean-Bernard Fourtillan

Expert en pharmacologie

Emprisonné et psychiatrisé pour avoir dénoncé la création artificielle du Covid-19 et les dangers de l’injection expérimentale sensée prévenir le Covid-19, mais aussi parce qu’il a découvert une solution médicamenteuse guérissant la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, et la schizophrénie. A découvert en 1994 la valentonine, l’hormone du sommeil, à l’origine de sa solution médicamenteuse. 

Son fonds de dotation à but non-lucratif Fonds Josefa.

Lola Montemaggi

Maman

Emprisonnée pour avoir récupéré son enfant placé abusivement avec l’aide d’autres personnes et avoir fui en Suisse. Motif du placement de l’enfant : les opinions et les moeurs de sa mère.

Karine Trapp

Maman

Mère d’enfants placés abusivement. En grève de la faim.

Son site

Protagonistes de l'affaire MIA

-

Emprisonnés pour avoir aidé une maman à récupérer son enfant placé abusivement. Motif du placement de l’enfant : les opinions et les moeurs de sa mère.

Tous les français contestant le pass sanitaire et l'obligation à l'injection expérimentale

-

Le mouvement contestataire refusant l’obligation à l’injection expérimentale sensée prévenir le Sars-Cov-2, le pass sanitaire et les autres mesures liberticides est persécuté par l’État et les médias mainstream, accusé d’antivaxx, de complotiste ou autres qualificatifs tels qu’antisémite. Le nombre réel de manifestants est minimisé par les autorités et médias pour tenter de décrédibiliser le mouvement.

Tous les parents français victimes du placement abusif de leur enfant

-

Des enfants sont placés en France, pour motif de moeurs, d’opinion, ou de religion.

Si les parents parlent, les heures de visite de leurs enfant leurs sont retirées. Ils sont ridiculisés, persécutés, et la psychiatrie maquille leur tristesse et leur colère en folie irrationnelle.

Le rapport thématique « La Protection de l’Enfance » de 2009 émanant de la cour des comptes sous la présidence de feu M. Philippe SÉGUIN.

Le rapport NAVES CATHALA – IGAS IGSJ 2000 

Guide de la Protection Judiciaire de l’Enfant écrit par le juge HUYETTE

Une vidéo qui prouve que les victimes sont nombreuses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *